Quelles sont les possibilités de formation après un BTS Tourisme ?

Le secteur du tourisme est réputé pour son dynamisme et plusieurs métiers en rapport avec le voyage et les loisirs ont dernièrement vu le jour. En France, le secteur emploie environ 1 million de personnes, dont 20 000 nouveaux emplois chaque année. C’est dire si les opportunités existent, et nous vous présentons les différentes formations possibles après un BTS Tourisme pour les saisir.

Le choix du Bachelor, un bac+3 dans une business school..

Le Bachelor est un parcours qui ne se présente plus ! Diplôme professionnalisant de 3 ans, il vous confère le niveau licence en l’intégrant après un BTS Tourisme pour une année de spécialisation. Les profils sort diversifiés dans le cadre d’une formation Bachelor, du Bachelor responsable marketing touristique au Bachelor guide accompagnateur en passant par le Bachelor tourisme marketing, management, gestion des entrepriseset des acteurs touristiques et événementiels de l’école de tourisme IEFT, il y a forcément une spécialité qui vous conviendra. Cette liste n’est pas exhaustive d’ailleurs. Aussi, il existe la possibilité de continuer dans un cursus bac+5 pour ceux qui souhaitent continuer l’aventure étudiante.

Ou d’un bac+4/5 dans d’autres établissements spécialisés

Si vous vous sentez toujours d’aplomb pour continuer les études en tourisme après un Bachelor, pour éventuellement poursuivre votre spécialisation et prétendre à des postes plus stratégiques juste après les études supérieures, il existe de nombreuses possibilités en un ou deux ans pour satisfaire votre projet d’études. On pense notamment aux programmes MBA, Bachelor en 4 ans ou tout simplement un Master en tourisme.

En bonus, les métiers du tourisme sont regroupés dans 4 grandes familles de métiers : les métiers de la vente (agent de voyages, commercial…), les métiers de la conception (directeur marketing touristique, chef de projet en tourisme d’affaires…), les métiers de l’animation (responsable animation, directeur de parc d’attraction…) et enfin les métiers de l’information (agent d’escale, chargé d’assistance…).

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website