Le développement durable c’est, selon la définition officielle des Nations Unies, « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». C’est l’une des principales préoccupations des sociétés actuelles et de plus en plus de personnes n’hésitent plus à s’engager dans la protection de l’environnement. Pour ceux qui envisageraient une carrière professionnelle dans ce sens, ci-dessous une sélection de formations débouchant sur les métiers du développement durable.

Une offre de formations de bac+2 à bac+8

Compte tenu de l’enjeu du développement durable et de la protection de l’environnement au sein des sociétés actuelles, l’éducation nationale et l’enseignement supérieur ont repensé leurs programmes en vue de s’adapter pour la recherche et la formation des étudiants aux nouveaux métiers du secteur. Il existe ainsi différents niveaux d’études et de diplômes, allant du bac+2 à bac+8, pour prétendre à une carrière dans le domaine du développement durable :

  • BTS/DUT
  • Bachelor
  • Diplôme Universitaire (DU)
  • Licence/Licence professionnelle
  • Master/Mastère spécialisé
  • MBA
  • Doctorat

Il existe aussi la possibilité pour les candidats à ces formations de prépare leur(s) diplôme(s) dans un cursus ingénieur ou en école spécialisée, mais aussi en formation initiale, en alternance ou par correspondance, en fonction des établissements.

Ecodéveloppement : à chaque profil sa formation

Les candidats à une formation en développement durable ne peuvent pas s’engager dans n’importe quelle formation, selon leur niveau d’études et parcours. Ainsi, un collégien en classe de troisième aura, par exemple, le choix entre un CAP ou la filière STI2D du baccalauréat. Le jeune bachelier pourra, quant à lui, s’orienter vers une formation post-bac de type BTS, Bachelor ou Licence ou envisager une classe prépa pour préparer les concours d’admission en écoles d’ingénieurs. Cependant, s’il est déjà étudiant, suivant le nombre de crédits ECTS obtenus et d’années validées dans le supérieur, le candidat pourra prétendre à une Licence professionnelle après avoir validé un bac+2, un Master après un bac+3 ou un Mastère spécialisé avec un bac+4 minimum. Enfin, les salariés souhaitant donner une nouvelle direction à leur carrière pourront le faire dans le cadre d’une formation continue via des formations diplômantes et qualifiantes.

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website