Travailler dans le milieu du développement durable, un choix noble

  • BTS développement durable

De façon conventionnelle, on peut définir le développement durable comme la mise en œuvre d’un ensemble de moyens pour répondre aux besoins actuels des sociétés et à ceux des générations futures. Il tient sur trois principaux aspects de l’environnement : l’écologie, l’économie, le social.

Tout savoir sur les formations RH en alternance

  • formations Ressources Humaines

De nombreuses écoles et centres de formation proposent aux étudiants des programmes de formation évolutifs, conçus pour répondre aux attentes des entreprises dans le domaine des RH, mais aussi pour permettre aux étudiants d’acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour être immédiatement opérationnels, après avoir quitté les bancs.

Sup De Com : une référence des écoles de communication en France

  • Sup De Com

Aujourd’hui, avec le développement de l’environnement médiatique et la complexification des enjeux relationnels, la communication est devenue l’une des fonctions clés de l’entreprise.  Selon une étude de l’UDA, depuis 2015, les investissements des entreprises dans les activités de communication avaient atteint les 46 milliards d’euros.

Technologie et formation : le duo gagnant ?

  • salle informatique

Si l’efficacité de la formation dépend considérablement de la qualification du personnel enseignant, du contenu pédagogique, de la culture de l’établissement,les infrastructures et matériels utilisés y sont également pour beaucoup. Les établissements les plus performants se démarquent ainsi par la qualité de leurs infrastructures et la modernité de leurs outils pédagogiques.

Les métiers de la gestion : focus sur la gestion du personnel

La gestion reste au centre des préoccupations des entreprises. Une entreprise mal gérée ne pourra pas saisir toutes les opportunités de son environnement et se protéger de ses menaces. La gestion est une fonction transversale décisive. Elle fait référence à la mise en œuvre des ressources de l’entreprise en vue d’atteindre les objectifs préalablement fixés

Quelles sont les possibilités de formation après un BTS Tourisme ?

Le secteur du tourisme est réputé pour son dynamisme et plusieurs métiers en rapport avec le voyage et les loisirs ont dernièrement vu le jour. En France, le secteur emploie environ 1 million de personnes, dont 20 000 nouveaux emplois chaque année. C’est dire si les opportunités existent, et nous vous présentons les différentes formations possibles après un BTS Tourisme pour les saisir. Le choix du Bachelor, un bac+3 dans une business school.. Le Bachelor est un parcours qui ne se présente plus ! Diplôme professionnalisant de 3 ans, il vous confère le niveau licence en l’intégrant après un BTS Tourisme pour une année de spécialisation. Les profils sort diversifiés dans le cadre d’une formation Bachelor, du Bachelor responsable marketing touristique au Bachelor guide accompagnateur en passant par le Bachelor tourisme marketing, management, gestion des entrepriseset des acteurs touristiques et événementiels de l’école de tourisme IEFT, il y a forcément une spécialité qui vous conviendra. Cette liste n’est pas exhaustive d’ailleurs. Aussi, il existe la possibilité de continuer dans un cursus bac+5 pour ceux qui souhaitent continuer l’aventure étudiante. Ou d’un bac+4/5 dans d’autres établissements spécialisés Si vous vous sentez toujours d’aplomb pour continuer les études en tourisme après un Bachelor, pour éventuellement poursuivre votre spécialisation et prétendre à des postes plus stratégiques juste après les études supérieures, il existe de nombreuses possibilités en un ou deux ans pour satisfaire votre projet d’études. On pense notamment aux programmes MBA, Bachelor en 4 ans ou tout simplement un Master en tourisme. En bonus, les métiers du tourisme sont regroupés dans 4 grandes familles de métiers : les métiers de la vente (agent de voyages, commercial…), les métiers de la conception (directeur marketing touristique, chef de projet en tourisme d’affaires…), les métiers de l’animation (responsable animation, directeur de parc d’attraction…) et enfin les métiers de l’information (agent d’escale, chargé d’assistance…).

Comment faire la différence entre Bachelor et BBA ?

Tous deux des diplômes d’origine anglo-saxonne, le Bachelor et le Bachelor of Business Administration (BBA) sont deux parcours supérieurs nettement appréciés aussi bien par les étudiants que par les employeurs ces dernières années. Cependant, tournés vers les mêmes finalités, l’insertion professionnelle immédiate ou la poursuite des études pour ceux qui le souhaitent, ces deux cursus diffèrent un peu au niveau de la durée des études mais aussi au niveau de l’organisation pédagogique. On fait le point ! Le Bachelor en quelques points ! Considéré par beaucoup comme un diplôme sanctionnant la fin du premier cycle, soit l’équivalent d’une Licence professionnelle ou générale en France, le Bachelor a fait son introduction dans le paysage de l’enseignement supérieur français via les business school et les écoles spécialisées dans les domaines de la communication, du marketing et de la banque. Réputé pour son aspect professionnalisant, il propose une formation pluridisciplinaire et jouit généralement d’une importante ouverture à l’international. Ainsi, les étudiants inscrits à cette formation, dans une ecole de commerce à Paris par exemple, ont la possibilité de séjourner à l’étranger pendant leurs études, qu’ils peuvent suivre aussi bien en formation classique qu’en alternance. Niveau admission, le Bachelor est directement accessible après l’obtention du baccalauréat, mais aussi après un Bac +2 (BTS, DUT, Licence 2), en fonction des établissements. Il est constitué d’un tronc commun de 1 500 heures de cours environ, et une dernière année principalement axée sur la spécialisation et la professionnalisation, avec une longue période de stages pouvant durer entre 15 et 30 semaines. Le Bachelor of Business Administration : un Bachelor en quatre ans ! Tout comme le Bachelor, le BBA est un programme inspiré du système anglo-saxon. Il dure 4 ans contrairement au Bachelor tout court. C’est le diplôme le plus répandu au monde en économie et gestion, et il se particularise plutôt par sa capacité à promouvoir des diplômés capables d’exercer à l’international, une fois les études terminées. Ces derniers sont par ailleurs très recherchés comme managers d’équipe dans les pays fonctionnant avec le système anglo-saxon. Les étudiants de ce cursus sont amenés à suivre une partie de leur formation à l’international […]

S’inscrire en Ecole de commerce en Septembre !

Si vous n’êtes pas fan de la prépa, mais que vous souhaitez quand même intégrer une école de commerce, pas de panique, les ESC post-bac sont faites pour vous. Et elles recrutent jusqu’en septembre, pour certaines. Vous avez donc le temps de vous inscrire à l’un des programmes Bachelor proposés par les écoles de commerce. L’inscription hors APB Si la plupart des formations universitaires recrutent via le portail Admission Post-Bac, toutefois, les formations des écoles de commerce et de management privées ne sont pas toutes intégrées dans le système de la plateforme gouvernementale. Par conséquent, elles (écoles de commerce et de management) s’occupent elles-mêmes de leurs admissions tout en remplissant un triple objectif. En effet, en recrutant jusqu’à atteindre la capacité d’accueil limite en nombre d’effectifs, elles permettent aux étudiants ayant reçu leurs résultats en retard de ne pas perdre six mois à attendre la prochaine séance de recrutement. Dans le même temps, elles donnent l’occasion aux indécis de mener une réflexion approfondie et de s’accrocher à ce recrutement sans être en retard d’une année. Finalement, elles favorisent la concrétisation des projets professionnels ou personnels conçus au cours de l’été. Les écoles où s’inscrire jusqu’en septembre pour faire un Bachelor Concernant les établissements qui recrutent pendant l’été, jusqu’en septembre, il s’agit des écoles accessibles via le Concours Team (ISTEC, IDRAC, ICD, ESAM). Elles organisent des concours de recrutement pendant tout l’été, tout comme les écoles du concours MIP (ISEG, Pass, Link, ISG, ITIC, MEdicis Business School). Skema, quant à elle, va plus loin avec des inscriptions ouvertes jusqu’en octobre, pour son programme ESDHEM qui permet de préparer le concours AST des Grandes Ecoles. Weller International Business School, EBS Paris, ISC Paris, PPA, EIML, IFAG, IPAG ainsi que les écoles du groupe ESMA/ESCI sont aussi accessibles jusqu’en septembre. Tout comme les écoles spécialisées, à l’instar de EMLV et TEMA de Reims MS ou encore Web School Factory (consacrée au web et à l’univers numérique). Dans le même ordre d’idée, bon nombre de formations sont aussi accessibles dans la même période. Quelques-unes parmi elles sont le Bachelor de l’ISEFAC, le Bachelor Business […]

Bachelor oui mais, en trois ou en quatre ans ?

Si le Bachelor est devenu, au fil du temps, le programme phare de nombreuses écoles de commerce, c’est parce qu’il conduit à l’obtention d’un diplômé très convoité dans le monde du travail. Toutefois, il existe deux différents parcours dans ce cadre, notamment le Bachelor accessible en trois ans et un autre en quatre ans. Découvrez les spécificités des deux types de parcours. Bachelor en trois ans ; la tendance est à la poursuite d’études ! Le Bachelor en trois ans est le modèle classique. Correspondant aux trois années de la licence universitaire, il est conçu autour de l’opérationnalisation immédiate des étudiants, proposant un cursus généraliste qui laisse le temps aux étudiants d’opter pour une spécialisation en troisième année. En effet, les deux premières années de la formation sont plutôt généralistes et destinées à enseigner les fondamentaux du milieu professionnel visé, alors que la troisième année, souvent proposée en alternance, permet aux étudiants de se concentrer sur un choix de spécialisation, parmi plusieurs options. Devenu aujourd’hui une véritable alternative à la classe prépa, il permet d’entrer directement dans la vie active avec un diplôme de niveau bac+3 reconnu, mais reste aussi favorable à la poursuite des études dans un cycle supérieur. En effet, si le Bachelor est réputé pour son caractère opérationnel, nombreux sont, cependant, les étudiants qui optent pour la poursuite d’études. Le Bachelor Novancia avec 80% des lauréats ayant opté pour la continuité en est l’exemple frappant. Le Bachelor en quatre ans ; la clé d’accès au marché de l’emploi En parallèle, une grande partie des écoles de management ont décidé de lancer un nouveau format Bachelor, qu’ils ont rebaptisé BBA pour Bachelor of Business Administration. Inspiré du modèle anglo-saxon, le BBA s’inscrit dans une logique différente qui se traduit par une forte présence en entreprise, une solide dimension internationale, sans oublier les incontournables compétences académiques d’un niveau frôlant l’excellence. Plus multiculturelles, la grosse différence avec les bachelors en trois ans est que la dimension internationale est véritablement à l’honneur au sein de ces formations ; l’obligation, dans certaines écoles, de réaliser au minimum un semestre d’études à l’étranger, une forte présence de la […]